06 11 13 27 01

DANS LA PRESSE !

 

 

 

centrefrance(*)

 

 

Emilie, est à la fois toiletteuse et dog Sitter.    

            

Chez elle, Emilie déploie sa potence, ses sangles et son sac bondé de matériaux de toilettage. Entre la cuisine et le salon, se dresse une pièce ou les chiens se font dorloter de la "tête aux pattes".

Ce jour-là, Gengy, 4 ans, paraît plutôt ravie. C'est une habituée des mains expertes de la toiletteuse. « On fait comme d'habitude ? » lance Emilie  aux propriétaires de cette chienne. Acquiescement. « On fait appel à elle tous les trois mois. On préfère que le toilettage se déroule chez elle, car en salon , d'autres chiens présent en même temps que la mienne nous stressent un peu, pas faute d'avoir essayer.  »

 

Petite toilette, couper les ongles, détecter les soucis

 

Son uniforme - une blouse spéciale pour éviter que les poils ne 

.

Dans sa maison , "Gengy" se fait dorloter , la séance dure une heure et demie - Vanessa Durat

"Emilie, toiletteuse pour chiens sur le secteur de Montbrison (42)

s'accrochent - enfilé, Emilie se met à l'ouvrage. « Je m'occupe de la petite toilette. Je coupe les poils et je fais des soins généraux. Je peux détecter de petits problèmes , et y remédier "

Les gestes sont doux et précis. Gengy se laisse faire. « Je travaillais dans un salon de toilettage à Lyon mais  je préfère faire du toilettage à domicile parce que les chiens se sentent mieux, que ce soit au mien ou chez mes clients,  Et je les connais bien, je prends le temps de discuter avec leurs maîtres. On papote de tout et de rien. »

Située sur Montbrison ,la toiletteuse possède une clientèle dans un périmètre de trente kilomètres autour de Montbrison.

 

Le contact privilégié avec la clientèle

 

La jeune femme aime les chiens, naturellement. « À 14 ans, je me suis lancée dans l'élevage canin. Puis à 16 ans, je me suis dirigée vers un apprentissage dans le toilettage et j'ai obtenu mon diplôme. » La professionnelle reconnaît pourtant que certains de ses chiens ne sont pas « faciles. » « Il faut être motivée. Chaque chien a son caractère. Et il m'est arrivé de tomber sur des cas dignes de la SPA. Âmes sensibles s'abstenir ! »

 

Le contact animal est certes important dans son métier mais c'est le contact avec les propriétaires, qui la touche particulièrement. « Avant, ils me considéraient comme la "toiletteuse". Maintenant, ils m'appellent Emilie. C'est plus agréable. »

Contact. 06.11.13.27.01.

 (*) Sur les routes des professionnels qui vont à la rencontre des populations -  Vanessa Durat"